Articles

Affichage des articles associés au libellé therapie-holistique

la psychanalyse, une thérapie "longue" ?

Image
Qu'est-ce qui différentie la psychanalyse des autres thérapies, dites "brèves" ?
Comment entrer en psychanalyse sans prendre le risque de perdre ses "objectifs premiers", et de s'enliser ?
Avoir des "objectifs premiers" est-il en fait si essentiel ou si sérieux ? N'est-ce pas surtout un leurre ?
Comment nommer ce qui en nous se joue vraiment ? par delà les "symptômes premiers"—d'inconfort ou de souffrance.
Si nous sommes "multi-couches" (du plus superficiel—symptomatique, au plus profond—causal), comment nous familiariser avec chacun des aspects de nous—en étant "présent" à notre mécanique humaine, que ce soit du point de vue des manifestations psychiques et/ou physiques, ou des origines autobiographiques et/ou karmiques ?... en conscience, et sans mélanger les niveaux d'expression et d'implication.
Comment hiérarchiser "tout cela" ? Et comment réformer aussi "tout cela" ? Par "…

l'angoisse... etc...

Image
Certaines personnes sont plus aptes que d'autres à travailler sur elles-mêmes—en fonction de leur état du moment. Quelle capacité cela nécessite-t-il ? Une lucidité temps réel ; pour cela, une distanciation tranquille, doublée d'une implication authentique. Décrire, tenter de comprendre... comment, sur quel terrain, l'angoisse s'articule et enracine ses souches, du simple doute à la totale panique !

L'angoisse, c'est le corps qui la génère : quel est donc son langage ? que traduit-il de dysfonctionnement entre soi et soi, soi et l'environnement ? Pourquoi la confiance fondamentale s'est-elle fait la belle, au profit d'un chaos sensitif douloureux. L'angoisse, c'est physique ! c'est chronique : ça s'installe comme un arrière plan à tout—avec des fluctuations, des pics et des rémissions.

La sensations de mon corps est fébrile ; l'alerte d'un danger imminent en moi se déclenche sans raison ; la présence en moi d'une bête strid…

au coeur du processus : la création (de soi)

Image
L'Alliance Qu'est-on "soi" ? une entité vivante ; un "complexe" à la fois organique, affectif, psychique,... et spirituel. Qu'entend-t-on par "spirituel" ? C'est là qu'on ne sait plus vraiment comment dire. Qu'on en perd les mots, et même les notions. Dire les choses honnêtement, mais les dire quand même, c'est tenter d'expliciter la nature immatérielle de soi, en pendant à la nature matérielle de soi. C'est alors imaginer le crescendo et decrescendo intermédiaire entre ces deux pôles. Si je suis matière (organique), je le suis un peu moins exclusivement quand l'émotion m'habite, et peut-être plus que très mystérieusement quand les images (mentales) surgissent, et peut-être plus du tout (mais c'est à voir), alors qu'une inspiration inconnue de mon moi conscient me pénètre.

Ma vie physique (corporelle—neuronale) et ma vie psychique (mon éprouvé et ma conscience) s'accompagnent de manière inexpliquée …

quelle singularité de soin ?

Image
A quoi pouvez-vous vous attendre en venant me rencontrer ?

Que vous ayez une problématique ou que vous n'en ayez pas, nous pouvons travailler ensemble. Mon approche s'adaptera à votre focale—parfaitement ciblée ou toute ouverte ... à seulement "vous-même".

L'important pour moi—et le préalable, c'est que vous touchiez votre Lumière en votre espace intérieur de créa-projection : un mix cinématographique de rêves et de génération automatique d'images mentales. Quelles sont les vôtres ? Sont-elles récurrentes, stabilisées, installées ? ... ou bien mouvantes, fluctuantes et sans cesse régénérées ? Vous connaissez-vous à l'endroit de cette Lumière ? ... que j'appelle "supra-consciente". Vous inspire-t-elle votre vie : vos choix, vos perspectives, vos axes de réalisation et de bonheur, ... ? Comment La (re)trouver ? en vous La détecter ? en Elle vous re-souder ? ... De quelle manière La faire entrer dans votre réel ? Concrètement Qui est-elle …