Articles

Affichage des articles du novembre, 2018

ce qui me fait "aimer" la psychanalyse...

Image
Je continue d'être psychanalyste et me passionne pour cette pratique. Car plus encore qu'une profession, la psychanalyse est une mise-en-mouvement... Celui de la psyché qui espère, peut-être, faire surgir le "miroir cosmique" d'elle-même —bien plus profond que les évènements mentaux et émotionnels qui souvent viennent le (re)couvrir de manière bien égotique. Our "original state of being", according to Trungpa, is one of "nowness", beyond of confusion and preoccupation with the past and future. This primordial state is the "cosmic mirror" (...).Trungpa: "This unconditioned state is likened to a primordial mirror because, like a mirror, il is willing to reflect anything, from the gross level up to the refined level, and it still remains as it is. The basic frame of reference of the cosmic mirror is quite vast, and it is free from any biais : kill or cure, hope or fear".Selon Trungpa, notre "état originel" est celui …

"voir" ou ne pas voir...

Image
Mes yeux sont fermés. Qu'est-ce que "je vois" ?
—Une immensité plutôt sombre et sans limite ? ... ce que mes yeux voient sous mes paupières closes.
—Ou un défilement d'images sur un écran de cinéma ? ... ce que mon cerveau me raconte du chaos de mes états psychiques et émotionnels.

Mes pensées et mes affects peuvent-ils s'inscrire facilement dans mon déroulé mental —celui précisément que "je vois" ? Ou bien ne le peuvent-ils pas ?
Visualiser une couleur, alors que physiquement je ne la vois pas, là, devant moi, est-ce toujours possible ? Pour tout un chacun, est-ce "facile" ? Il semblerait que non.

Mais comment "rêver éveillé" si rien ne défile devant soi ? si rien ne nous touche ? si, en soi, aucun mouvement ne demande à se manifester ? ... mouvement d'appréhension, voire de peur —de rejet ; ... mouvement de quête, d'aspiration, voire de demande ou d'espoir —de désir. Et comment différencier la simple tranquillité, de l…