Articles

Affichage des articles associés au libellé temps-qui-passe

de l'évaporation des fourmis

Image
 ... Oui, pourquoi pas "des fourmis". Vous savez, ces ankyloses qui gravitent dans nos nerfs et dans nos têtes. Ces engourdissements qui temporairement prennent possession de nous... pour nous dire qu'objectivement on n'est pas seul, que nos corps connaissants eux sont au courant. Quelque chose nous tombe dessus, nous recouvre et nous infiltre... de l'ordre des réminiscences indicibles, des ré-appropriations vaines. On retrouve en soi des bouts de film mal montés—autant de dissonances avec ce qui vibre maintenant. Déphasés, nous le sommes... avec notre passé mordant, cuisant, affligeant, et avec les êtres qui encore le peuplent, tous à présent inexistants. Certains pour toujours ne nous rejoignent plus parfois vraiment que dans les rêves nocturnes ; tandis que d'autres, bien vivants, ressurgissent comme des aigles déployés. De toute leur envergure alors, ils refont leur nid en-deçà de celui d'avant—cette fois pour toujours désaffecté. Pourquoi "en deç